Bienvenue à Montmédy Montmédygital Bienvenue à Montmédy Montmédygital Bienvenue à Montmédy Montmédygital

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

MONTMÉDY Météo
0 1388

Ans

0 2137

habitants

0 23
km²

Superficie

Terre d'histoire, ville d'avenir
Sans titre

C'est désormais connu de tous : c'est à Montmédy que Vauban est devenu le grand Vauban.

Mais si on remonte beaucoup plus loin dans le temps, Montmédy (Mons Médius) parait tirer son nom de sa position isolée au milieu des coteaux qui l’environnent.
Vers le milieu du VIème siècle, s’élevait sur la hauteur – où depuis fut bâtie la ville haute – un hôtel dédié à Mercure, que Saint Valfroy renversa et remplaça par une chapelle dédiée à la Vierge.

Plusieurs siècles après, les comtes de Chiny établirent dans ces lieux un relai de chasse et en 1239, Arnould III, comte de Chiny y jeta les fondements d’une ville et d’une citadelle pour en faire la capitale de son comté durant près d’un demi-siècle. Après avoir appartenu pendant près d’un siècle et demi à la maison qui l’avait fondé, Montmédy passa sous la domination de l’empereur Venceslas de Luxembourg et ensuite sous celle de l’Espagne et son gouverneur Jean d’Allamont de Malandry. Conquise par Louis XIV en 1657, cette ville fut cédée à la France par le traité des Pyrénées et ainsi considérée comme l’une des places de guerre les plus importantes de l’extrême frontière du Royaume de France. C’est également à Montmédy que se rendait l’infortuné Louis XVI lorsqu’il fut reconnu et arrêté à Varenne.

P1000154

Mais Montmédy ce fut enfin une enceinte militaire qui a subi les affres des 3 dernières grandes guerres opposant la France et l’Empire germanique puis l’Allemagne : 1870, 1914 et 1939.
Capitaliser sur son histoire d’une extrême richesse reste une priorité et le fer de lance de celle qui doit encore s’écrire. Capitale du comté de Chiny, Montmédy a été avant l’heure un pôle qui fédère au-delà des frontières actuelles. Poursuivons, enrichissons et actualisons cet ouvrage. Ensemble faisons de cette terre d’histoire une ville d’avenir.

Plusieurs siècles après, les comtes de Chiny établirent dans ces lieux un relai de chasse et en 1239, Arnould III, comte de Chiny y jeta les fondements d’une ville et d’une citadelle pour en faire la capitale de son comté durant près d’un demi-siècle.

Après avoir appartenu pendant près d’un siècle et demi à la maison qui l’avait fondé, Montmédy passa sous la domination de l’empereur Venceslas de Luxembourg et ensuite sous celle de l’Espagne et son gouverneur Jean d’Allamont de Malandry. Conquise par Louis XIV en 1657, cette ville fut cédée à la France par le traité des Pyrénées et ainsi considérée comme l’une des places de guerre les plus importantes de l’extrême frontière du Royaume de France.

C’est également à Montmédy que se rendait l’infortuné Louis XVI lorsqu’il fut reconnu et arrêté à Varenne.

Recevez le bulletin municipal, le programme du cinéma et les dernières informations en direct !

    Nos partenaires